Avec une amie pas vue depuis longtemps...

Proposée le 2/04/2009 par aboylikeanyother
Il y a des jours comme celui-ci, où quand on se lève le matin, on est à mille lieux de s'imaginer ce qui va se passer au cours de la journée...

Je me lève le matin, je mange un bout et je prends ma douche: voilà qui s'annonce comme étant une de ces interminables journées d'hiver où l'on ne fait rien! Quasi machinalement, j'allume mon ordinateur et me connecte. Après avoir passé une petite partie de la matinée à glander sur différents sites, je vois qu'une amie, Cécile, que je n'ai pas vue depuis un certain temps, se connecte sur Msn. Nous commençons une conversation, j'apprends notamment qu'elle a eu son permis de conduire la semaine dernière, puis nous parlons de nos vies respectives...

Il est vrai que pendant un certain temps, qui remonte déjà à il y a quelques années, cette fille et moi avions failli sortir ensemble ; ça ne s'était pas fait, pour des raisons assez étranges, comme souvent à cet âge là... Toujours est-il que nous sommes désormais tous les deux en couple, chacun de notre côté: voici donc un sujet inépuisable de conversations! Je lui raconte que cela fait deux ans que je suis avec ma copine mais qu'il ne se passe pas grand-chose en ce moment; elle me dit que ça fait six mois avec son copain mais que la tendance est déjà un peu à l'ennui...

Je reconnais avoir toujours un petit peu nourri un fantasme pour cette fille, plutôt bien faite de sa personne, et au demeurant très sympathique... Cheveux châtains aux yeux marrons, d'une taille standard mais possédant une ligne irréprochable accompagnée de deux jolis seins toujours mis en avant par de charmants décolletés, j'avoue que si elle disait oui, je ne dirais pas non... D'autant plus que du temps où nous « flirtions », j'ai eu le privilège de passer mes mains sur ses jolies petites fesses et que j'ai toujours été un peu frustré de ne pas aller plus loin avec elle...

Repensant à tous ces petits détails, je me sens un peu dragueur, et notre conversation dériva assez vite sur le sexe... Je suis content de voir qu'elle en parle toujours aussi librement qu'avant... Je glisse facilement quelques illusions, je la drague gentiment, je me la joue un peu « Gentil dragueur en apparence pas intéressé... » et elle joue mon jeu sans problèmes... Quand elle me dit un truc gentiment taquin, je la menace d'une fessée pour la punir... et elle me répond « Chiche... » Quand elle me raconte qu'elle a changé de coupe de cheveux et que je lui demande de mettre sa Webcam pour admirer cela, elle me raconte qu'elle voudrait bien mais qu'elle est en petite tenue... Alors je lui dis que ça ne me dérange pas... Elle me répond qu'elle s'en doute bien...!

J'avoue m'être souvent occupé en pensant à ce que l'on pourrait faire tous les deux... Elle a toujours eu quelque chose d'un peu érotique dans son comportement... Elle s'habille d'une façon à en montrer un peu, mais pas trop, et à donner envie d'avoir plus... Elle multiplie les allusions coquines histoire de montrer qu'elle est un peu chaude, sans être salope...

La conversation tire vers sa fin quand elle m'annonce qu'elle doit malheureusement me laisser... Un brin déçu, je me lance en lui disant que j'aimerai bien la voir, que ça faisait longtemps, etc... Je ne me faisais pas d'illusions, mais je ne l'avais effectivement pas vue depuis un bail: s'il se passait quelque chose, tant mieux, sinon tant pis, je l'aurai au moins revue... Et à mon grand étonnement, elle accepte et propose de passer chez moi quand ça m'arrange! La chance étant de mon côté aujourd'hui, je suis seul dans mon appart toute la journée, ma copine ne rentre que le lendemain... Rendez-vous est donc pris pour la fin d'après-midi: elle vient chez moi, maintenant qu‘elle a le permis... Elle clôture la conversation en me disant « A tout à l'heure, je suis pressée de te voir ». Mon imagination dépasse alors le mur du son... Ne lui avais-je pas dit quelques années plus tôt que j'étais sûr que, dans une circonstance comme dans une autre, nous coucherions ensemble un jour...?... S'en rappelle t'elle aussi?...

Je me prépare alors pour ce soir, essayant d'être le plus possible à mon avantage... Les secondes sont aussi longues que des heures, j'espère vraiment réussir à la mettre dans mon lit... Je réfléchis néanmoins aux conséquences de mes actes: j'ai déjà une copine... avec qui je ne suis pas comblé sexuellement... Et aller voir ailleurs a quelque chose de tabou, qui est assez excitant, surtout avec Cécile...

18h, ça frappe à la porte: je regarde par l'œil de Judas, c'est elle... Si c'était possible, elle aurait l'air encore plus désirable qu'avant... J'ouvre la porte: elle est habillée de façon simple, et néanmoins sexy... Petit haut violet au décolleté généreux, laissant apercevoir un soutien-gorge rouge que je m'imagine déjà en train de dégrafer... Petit jean moulant dessinant à merveille ses fesses dans lesquelles je croquerai... Une paire de talons... Un peu de maquillage... Toujours ses yeux d'ange diabolique... Et ces petites lèvres qui à elles seules révèlent la petite coquine qui se cache derrière cette fille en apparence sage et ordinaire...

Je la prends par la taille pour lui faire la bise... Je sens ses hanches presque nues sous son haut... En lui disant « Bonjour! » et en commençant à discuter, je m'imagine déjà en train de caresser ce corps dont je rêve depuis un petit bout de temps...

Nous allons dans le salon, nous discutons de choses et d'autres autour d'un verre de Martini... N'ayant qu'un seul canapé, je suis donc assis à ses côtés, et je reconnais que j'ai un petit peu de mal à la regarder dans les yeux... Elle semble le remarquer et s'en amuser... Elle sait qu'elle me plait et elle en joue...

Tentant de reprendre mes esprits, je lui demande ce qu'on allait faire ce soir; évidemment, répondre « Devine... » aurait été trop direct, elle opte alors pour un « Je sais pas, t'as envie de quoi?... » auquel il faut beaucoup de contenance pour ne pas répondre « De toi... » Mon âme d'artiste me sauve, je lui propose alors d'écouter les dernières chansons que j'ai composées. Il s'avère que délaissant ma guitare habituelle, je me suis récemment mis au banjo... Chose que je ne savais pas, c'est qu'elle aussi!... Tout à fait innocemment, je me lance alors dans l'interprétation d'une chanson au sujet légèrement érotique... Est-ce la musique ou les paroles, toujours est-il qu'elle semble apprécier... et qu'elle me demande alors de lui passer mon instrument pour voir si elle peut y arriver... Or, elle ne semble pas y arriver...! Moi, n'écoutant que mon talent de banjoïste, je me rapproche d'elle pour prendre sa main afin de mieux la positionner sur le manche... « Mets plutôt ta main comme ça autour du manche »... « Lequel? », me répond-elle droit dans les yeux. « Rooo, tout de suite, t'es vraiment qu'une ptite coquine », lui dis-je d'un air faussement outré... « Ca te dérange? » me répond-elle en rigolant, avant de se concentrer sur les accords de ma chanson...

Elle pourrait d'ailleurs très bien parvenir à jouer mon morceau... mais il semble que faire semblant d'échouer à plusieurs reprises est un bon motif pour venir se blottir dos contre moi d'un air désespéré... Elle pose sa tête en arrière, sur mon épaule, et me regarde dans les yeux... ce qui me trouble un peu. L'air de rien, je place mon bras autour de son ventre... Au fur et à mesure que nous dissertons sur le banjo, mes doigts se glissent sous son vêtement et je commence alors à caresser doucement ses hanches... Nous continuons de parler, comme si de rien n'était... Mais sentir la peau nue de son ventre glisser sous mes doigts commence à me chauffer un peu... Son visage près du mien, je pourrai tenter de l'embrasser, mais je me retient, pariant sur le fait que l'atmosphère peut encore augmenter d'un cran...

« Tu veux manger un bout? » lui dis-je, réellement sans arrière-pensée... A cela elle me répond « Ca dépend quel genre de bout... » avec son petit air coquin que je connais par cœur... C'est exact qu'à ce moment, nous avons déjà dépassé les limites de la simple relation amicale, ne serait-ce que de façon spirituelle... Mais histoire de faire durer un peu le suspens, je lui balance qu'elle n'a pas changé avec ses sous-entendus érotiques habituels... Remarque à laquelle elle me répond que j'aime ça... Touché...!

Nous décidons d'aller faire un tour dehors avant que les magazins ne ferment... Sans toujours être branchés sur le canal « Sexe », nous passons un moment agréable à se promener et à déconner comme à l'époque où nous étions très proches... Puis nous arrivons devant un magazin de lingerie! Nous nous arrêtons alors devant la vitrine histoire de regarder quelques beaux ensembles dans lesquels je l'imaginerai parfaitement... Et, soudain, la voilà qui me propose de rentrer, pour voir si elle pourrait trouver quelque chose de sympa... Avec mon imagination qui me caractérise, je m'imagine déjà avec elle dans une cabine d'essayage... Je la soupçonne d'imaginer elle aussi très bien la scène... Mais, là, je constate que la chance m'a abandonné: il est 19h30, et la vendeuse nous fait signe qu'il est l'heure de fermer le magazin...

C'est un peu dégoûtés que nous repartons en direction de mon appart... Peut-être qu'un petit peu de gêne s'installe et que l'excitation qui commençait à s'élever retombe un petit peu... Mais je ne compte pas laisser tomber l'affaire, et arrivés chez moi, je saisis la première perche qu'elle me tend. « C'est dommage que ça ferme si tôt, j'ai pas de belle lingerie comme ça... » me dit-elle d'un air doucement triste qui me donne terriblement envie de la prendre dans mes bras. « Oh, mais je trouve que son soutif rouge te va déjà à ravir! » lui dis-je pour la flatter ainsi que pour la relancer dans nos petites joutes érotiques... « Ah, tu trouves? » me dit-elle en tirant légèrement sur son haut afin que j'aperçoive un peu plus de sa très belle poitrine...

« Oui, oui, enfin, perso, je trouve ça déjà très satisfaisant... » lui réponds-je en m'approchant d'elle et en commençant à passer mon index à la base de ses deux seins qui me tentent irrésistiblement...
« Eh oh, on se calme, tu dépasses le cap de l'immoralitude là! » me coupe t'elle d'un air faussement offusqué , tout en souriant sur son petit néologisme...

Je réplique, tout aussi faussement offusqué: « Raaa mais c'est elle qui me mets quasiment ses seins sous le nez et c'est moi qui suit immoral !? ». Tout en disant cela, je commence à la taquiner, à la chatouiller gentiment...Très bonne méthode pour pouvoir pousser mes mains sur son corps de façon totalement accidentelle... Et elle joue le jeu, en répondant à mes petites avances... On se chamaille gentiment, on se met alors à se battre comme deux gamins sur le canapé, l'un contre l'autre, mes mains passant subrepticement sur ses fesses ou ses cuisses... On dirait sûrement deux petits fous faisant semblant d'avoir tous les deux le dernier mot alors qu'ils savent très bien ce qu'ils veulent et comment cela ve se finir...

Au bout de cinq minutes d'une bataille acharnée, je me retrouve sur le dos, elle à califourchon sur moi... Je la regarde alors, et la trouve très désirable avec ses cheveux décoiffés, son petit haut aux bretelles qui commencent à descendre sur ses épaules, son soutif mal remis... Mes mains sont sur ses hanches, le bout de mes doigts disparaissent même dans son pantolon et jouent avec la ficelle de son string...
Elle se penche de façon à ce que j'ai une vue plongeante sur ses seins que je rêve d'embrasser depuis des années...
« Tu vois que je finis par avoir le dernier mot?... » me dit-elle comme pour justifier notre position actuelle... Le tout avec un air ouvertement provocant...
« Oui, peut-être, mais en tout cas, j'avais raison: t'as pas besoin de nouveaux ensembles! Ton petit string rouge te va aussi bien que ton soutif... » lui dis-je d'un air tout aussi coquin
« Moui... T'en vois qu'un tout petit bout faut dire là... » me répond-elle pour minimiser tout cela...
« Je demande qu'à en voir un peu plus... » lui dis-je droit dans les yeux.
« Tu préfères pas que j'en aie un petit peu moins sur moi?... » me dit-elle pour m'achever...

A ce moment, mon sexe est évidemment en train de se durcir d'une façon certaine, et positionné comme est l'est sur moi, elle ne peut que le sentir grandir contre ses cuisses... Avec ma main droite, je déboutonne hâtivement son jean, je suis en train de réaliser mon fantasme... Ainsi, je peux glisser ma main sur ses fesses nues... Elles sont encore plus douces que ce que je m'imaginais depuis le temps où je lui passais des mains, à l'adolescence... De ma main gauche, je remonte le long de son dos pour dégrafer son soutif; qui est étrangement fait pour être enlevé facilement... Tandis que mes mains glissent sur son dos, ses hanches et ses fesses et que son entrecuisse continue de faire pression que mon sexe qui meurt d'envie d'être en elle, nous commençons à échanger un baiser... Un baiser langoureux et humide tel que j'avais toujours eu envie d'en partager un avec elle... Un baiser qui n'en finit pas, qui est le début de l'aboutissement du désir que l'on réprimait depuis tout ce temps... Quelque chose de purement érotique qui laisse en même temps une place pour notre complicité en tant qu'amis...


FIN DE LA PREMIERE PARTIE


Sa langue joue avec la mienne, elle la caresse, la lèche et je fais de même avec la sienne... Nous interrompons nos baisers par quelques petits smacks qui me permettent de sentir ses lèvres douces et humides... Entre deux baisers, nous échangeons quelques sourires qui signifient que l'on sait très bien ce qu'on fait... Ma main gauche remontre jusqu'à son cou, tout doucement... Je passe le bout de ma langue sur ses lèvres, comme pour lui dire qu'elles étaient miennes ce soir...
« Je crois que j'ai très envie de toi ma puce... » lui dis-je dans les yeux... Je l'appelais souvent comme cela à l'époque où nous étions presque ensemble... Je la sens délicieusement troublée...

Elle se redresse alors d'une façon presque féline... Je la trouve très belle ainsi, à genoux, ses vêtements un peu défaits qui ne demandent qu'à être enlevés... Le pantalon ouvert me laissant percevoir ce qui m'attend pour plus tard... D'une façon qui me fait fondre, elle retire tout doucement son haut, me découvrant ses seins encore partiellement recouverts de son soutif... J'imagine qu'elle va d'ailleurs continuer... Pour faire durer un peu le suspense, elle décide auparavant de déboutonner ma chemise... puis de passer ses mains sur mon torse... Au fur et à mesure de ces caresses, son soutien-gorge glisse doucement le long de ses bras... Je l'accompagne un petit peu afin de délivrer ces deux beaux seins que je commence à caresser doucement du bout des doigts...
« Ils te plaisent?... » me demande-t-elle, feignant d'ignorer ma réponse...
« Depuis le temps que j'avais envie de les voir... je suis pas déçu... »
« T'avais qu'à me le dire... On aurait pu négocier... » me dit-elle avec son petit visage de coquine à croquer...

Ses mains se dirigent vers mon pantalon et commencent à le déboutonner, tout doucement... Puis elle se relève et se retourne à mes côtés, sur le dos... Je me lève alors à mon tour, et en quelques secondes, je mets le canapé en mode lit... Et je retrouve donc ma Cécile, au beau milieu de ce lit improvisé, seins nus, braguette défaite et cuisses légèrement écartées...

Je retire alors mon pantalon et ma chemise, et je me retrouve donc en boxer devant cette princesse de l'érotisme qui me regarde d'un air de me dire qu'elle apprécie le spectacle...

Je m'approche alors d'elle, je commence à passer mes mains sur son ventre, le long de ses bras, sur ses hanches, dans le cou... tout en prenant soin d'éviter pour le moment de toucher ses seins, jusqu'à ce qu'elle me le demande... ce qu'elle fait d'un petit « Lèche moi les seins... », susurré du bout des lèvres...

Je m'exécute alors pour satisfaire cette belle demoiselle...Je dépose quelques baisers sur ses seins, ces seins dont j'ai tellement rêvé, ces seins que je dénudai dans ma tête quand j'étais près d'elle, en cours notamment... Ces seins sur lesquels je passe maintenant ma langue, en faisant le tour de ces tétons avant d'arriver sur ces derniers... Je prends alors ses seins en bouche... De mes mains, je lui caresse le sein que je ne peux pas lécher... Je lui caresse également le ventre, ses hanches, sa peau si douce... Mes mains s'égarent également à caresser ses cuisses par-dessus son pantalon, ce que je faisais déjà au lycée, en cours, ou pendant les heures de libre, pour se taquiner mais aussi implicitement pour se découvrir... Je rêvais à l'époque de pouvoir caresser ses cuisses nues, et de pouvoir remonter jusqu'à ce sexe qui me tentait tant...

Mes mains passent alors en dessous-de son pantalon, mais je prends soin de ne pas attaquer directement son minou... Je commence par ses cuisses, chaudes de désir, je les caresse doucement en me rapprochant petit à petit de son string sans jamais le toucher... Sous ma langue, ses tétons commencent à se durcir, je les suce doucement... Je regarde ma petite puce d'un soir fermer les yeux pour mieux savourer mes caresses...

Mes doigts se posent enfin sur ce string que je rêve de lui retirer... Je sens les lèvres de son minou à travers le tissu... Elles sont délicieusement chaudes, un peu humides déjà... Je commence à lui appliquer quelques petites pressions tout en continuant mes caresses buccales sur sa poitrine... Je touche enfin ce sexe que je désire depuis si longtemps... Ce petit clito sensible... Cette fille que j'apprécie énormément...

Je la regarde en train de gémir doucement sous mes caresses conjuguées... Au fur et à mesure que je caresse son sexe et que je sens sa mouille empreindre le tissu de son string, mon sexe se fait de plus en plus dur... Elle commence d'ailleurs à le caresser par-dessus mon boxer, du bout des doigts... La sensation est très agréable...
« Depuis tout le temps que j'avais envie que tu me touches... » me dit-elle tout doucement. « Au lycée, j'aurai tant aimé que tu me prennes par la main pour m'emmener dans un petit coin sombre... »
« On va rattraper le temps perdu ma belle » lui réponds-je en triturant doucement son clito et ses tétons..

Je me redresse alors et vais au pied du lit afin de lui retirer tout doucement ce pantalon... J'ai sous mes yeux un spectacle que je n'oublierai jamais... Ma Cécile, me regardant droit dans les yeux, se caressant négligeament les seins, et écartant doucement les cuisses au fur et à mesure que son pantalon descend le long de ses jambes... Seul son string l'empêche d'être complètement nue, ce string tout mouillé cachant cette merveille féminine qu'est un sexe de femme...
Je m'approche d'elle pour l'embrasser... Elle se redresse alors, en se mettant en tailleur... Position qui requiert un tentant écartement de cuisses... Je me place alors derrière elle, la peau de son dos nu contre mon torse... Elle retourne alors délicatement la tête et nos bouches se trouvent de nouveau... Tandis que nos langues se caressent, elle prend ma main et la dirige doucement vers son minou... Elle fait passer ma main sous son string... J'ai maintenant mes doigts directement sur cette petite chatte épilée, chaude et humide... Je fais glisser son clito entre mes doigts... Je la caresse ainsi pendant quelques minutes où elle se laisse aller contre moi en gémissant d'une manière très excitante...

Je retire alors ma main de son string et la remonte afin de la faire glisser sur sa bouche, laissant un peu de mouille sur ses lèvres... Je me penche alors pour passer ma langue sur ses lèvres et gouter à ce délice...
« Je suis toute à toi... Fais-moi tout ce que tu veux... » me dit-elle en me tendant sa langue...
« Avec plaisir ma puce... »


FIN DE LA SECONDE PARTIE



Elle se lève alors et se met debout, à côté du canapé. Je m'approche alors d'elle, à genoux sur le canapé; nous échangeons un nouveau baiser pendant lequel mes mains glissent le long de ses hanches... Arrivé au niveau de son string, je commence à le baisser tout doucement... Je savoure notre baiser tout en descendant ce string centimètre par centimètre... Quand celui-ci arrive au niveau de ses genoux, je me mets alors à genoux devant elle afin de le descendre complètement... Mon visage est juste en face de cette petite chatte qui ne demande que de sentir ma langue jouer avec elle...

Je regarde ce sexe s'offrir à moi... Je pose mes deux mains sur ses fesses, tandis qu'elle pose les siennes sur ma tête, de façon à ce que mon visage soit blotti entre ses cuisses... Je savoure l'odeur de son excitation, je m'imprègne de cette odeur de femme qui a envie qu'on lui fasse l'amour. Je dépose un petit baiser sur ce minou apétissant... Puis je fais signe à cette belle demoiselle de s'allonger sur le lit... Elle s'exécute, et écarte tout doucement ses cuisses, me présentant complètement son minou épilé, doux et chaud, aux lèvres humides et légèrement écartées...

J'approche alors mon visage de ce temple de la féminité... J'ai un peu de mal à me rendre compte que je vais faire un cunni à une amie, et en même temps je sais qu'il y a quelque chose d'un peu tabou, nous trompons nos conjoints respectifs, mais c'est terriblement excitant de faire l'amour avec quelqu'un avec qui on ne devrait pas le faire... Je me dis que le minou qui est devant moi est celui d'une amie que j'aime en tant que telle et qu'une amie est toujours là pour toi... Et j'ai envie de lui montrer que je serai là aussi pour elle...

Je dépose quelques baisers sur ses cuisses en remontant lentement vers ses lèvres que je suçote doucement... Je la regarde qui savoure, les yeux fermés, en se caressant doucement les têtons du bout des doigts... Je commence à passer ma langue le long de ses cuisses, puis sur ses lèvres, en me rapprochant petit à petit de son clito... Quand, ne pouvant plus attendre, je me mets à lui passer quelques coups de langue furtifs dessus, avant de plaquer mon visage entre ses cuisses afin de pouvoir lécher cette petite chatte dans tous les sens... Ma langue parcoure son clito, ses lèvres intérieures, titille l'entrée de son vagin... Je découvre que mademoiselle mouille beaucoup, je lape sa cypine doucement salée tandis que ses gémissements se multiplient...

Pendant une bonne dizaine de minutes, je ne peux pas quitter son sexe, je ne me lasse pas de le parcourir, de le déguster... Je ne regrette pas cette infidélité, je mange sa petite chatte et plus rien ne compte à ce moment précis... A cet instant, je suis prêt à faire n'importe quoi de ce qu'elle me demandera de lui faire... Elle commence à se redresser doucement, puis me plaque le visage contre son sexe... En la tenant par les hanches, je continue de la lécher de la façon la plus passionnée qui soit...
" Jamais personne ne m'a bouffé le minou comme ça..." me glisse t'elle dans un soupir...

Elle profite du fait que je lève la tête pour se dégager de mon emprise... Elle se met alors à 4 pattes, le visage tout près du mien et commence à me lécher les lèvres en me glissant un petit "J'ai envie de ta queue" auquel je ne peux résister...
J'apprécie beaucoup sa façon directe de parler de ces choses... Je me mets alors à genoux sur le lit... Elle dépose quelques baisers par dessus mon boxer qu'elle commence alors à descendre de façon désordonnée... Si tôt que mon sexe, bandé de tout le désir que j'ai pour elle, est sorti de mon boxer, elle avance sa tête en sa direction et le prend en bouche presque sans que je m'y attende...

Je regarde ma ptite Cécile à 4 pattes sur mon lit, mon sexe dans sa bouche... Elle me regarde droit dans les yeux... Je sens ses lèvres coulisser autour de ma queue et sa langue titiller mon gland dans tous les sens... Elle me fait alors signe de m'allonger sur le dos... Je ne me fais pas prier, et m'exécute...

Elle se met alors à 4 pattes de façon perpendiculaire à moi et prend mon sexe en main... Elle lèche mon gland en faisant de petits cercles avec sa langue... Puis elle commence à me prendre en bouche et à me sucer énergiquement... Je la regarde en train de s'occuper de ma queue... C'est une image que j'ai imaginé des dizaines de fois et qui se passe enfin pour de vrai... Ses petits coups de langue chaude et humide me font un effet indéniable... Elle suce ma queue comme si sa vie en dépendait, elle me la mange presque... Elle s'arrête de temps en temps pour essayer de la prendre le plus possible dans sa bouche, le tout en me regardant dans les yeux... Ses cheveux s'agitent autour d'elle de façon désordonnée... Je ressens à quel point elle ne me mentait pas quand elle me disait qu'elle adorait le sexe et notamment sucer des mecs... Elle se dévoue d'une façon que ma copine n'a jamais eu avec moi... Elle continue de me sucer, passe de temps à autre sa langue sur mes testicules...

Je me sens presque coupable de ne rien lui faire pendant qu'elle m'apporte autant de plaisir... D'autant plus que si elle continue à ce rythme, elle risque de se prendre quelques giclées dans la bouche... A cette pensée, je me rappelle aussi qu'elle m'avait dit qu'elle aimait avaler... J'imagine alors mon sperme partir dans la bouche de cette amie un peu particulière...

En passant ma main le long de ses cuisses, je lui fait comprendre que je rêve d'un 69 avec elle... Sentir mon sexe entre ses lèvres pendant que je fouille son intimité avec ma langue est un de mes fantasmes qui me tentent le plus avec elle... Elle comprend mon désir et se positionne alors au-dessus de moi, sa chatte toute proche de mon visage et ses petites fesses sous mes yeux... Je positionne mes mains sur ce petit cul que je commence à caresser, que j'aurai pu déjà caresser tant de fois discrètement si j'avais osé passer ma main dans ses pantalons parfois légèrement trop grands...

Ma langue recommence à fouiller cette apétissante petite chatte, je tente de rentrer ma langue à l'entrée de son vagin... Sous les sensations que cela lui procure, elle ralentit un peu le rythme de sa fellation pour savourer le plaisir que j'essaye de lui donner... Chacun s'occuper du sexe de l'autre avec la bouche me plait beaucoup...

Comme j'ai envie qu'elle continue ses longs va-et-vient autour de ma queue, je délaisse un peu son minou pour m'occuper de ses deux magnifique fesses... Je commence à les lécher doucement, puis me concentre sur le haut de cette petite raie magnifiquement dessinée, point très sensible du bas du dos... Elle semble apprécier ce genre de caresses puisqu'elle recommence à me sucer avec énergie... Je continue alors de passer ma langue entre ses fesses, m'aventurant jusqu'à ce point très sensible situé entre le vagin et l'anus... Je me concentre sur ce point très précis pendant une petite minute alors que je suis prêt à venir dans sa bouche... Mais le 6e sens féminin s'en rend compte et ma puce et se retire alors d'au dessus de moi...

Je me lève alors moi aussi... Nous sommes à genoux l'un en face de l'autre... L'un contre l'autre, elle se colle contre moi... Mon sexe bute contre ses cuisses... Mes mains sur ses fesses, ses bras autour de mon cou...
"Mets-la moi... J'veux te sentir en moi... Baise-moi, j'sais que t'en crèves d'envie..."

Je l'allonge alors doucement sur le dos... Lui écarte les jambes autant qu'elle le peut... Puis m'approche d'elle tout doucement... Mon gland caresse son clito... Je me laisse alors glisser en elle, tout doucement... Je sens sa chatte humide et chaude se resserer autour de moi... Ca y est, je suis enfin en elle, je lui fais l'amour, ce que j'avais toujours eu envie de faire depuis que j'ai sympathisé avec elle... Je ressens quelque chose que je ne ressens pas d'habitude avec ma copine... Il se passe quelque chose de purement sexuel, deux amis couchant ensemble parce qu'ils en ont envie, sans se soucier du reste... Je commence de longs va-et-viens dans son bas-ventre, tout en sentant ses seins contre mon torse... Nous nous léchons le visage de façon désordonnée tandis que nos sexes ne font qu'un, je suis en train de baiser cette fille que j'adore, nous sommes tous les deux à 100% de notre désir sexuel, c'est la relation sexuelle parfaite...

Je me retire alors en lui demandant de se mettre à 4 pattes, ce qu'elle fait en me glissant qu'elle est ma petite chienne ce soir et que je pouvais faire ce que je voulais d'elle... Des paroles dont elle a le secret et qui ont un don exceptionnel pour m'exciter encore davantage... Ses petites fesses contre moi, je reglisse ma queue à l'intérieur de son minou, la tient fermement par les hances et continue mes va-et-vient dont j'alterne la force au fur et à mesure que je me sens venir en elle...

Ma queue continue de glisser dans ce petit minou dans lequel je ne devrais pas être... Ses gémissements se font de plus en plus profonds et saccadés... Je décélère un peu mes mouvements afin de placer ma main droite entre ses cuisses pour pouvoir caresser son petit clito... Sa chatte est trempée et chaude, cela m'excite encore davantage... Je recommence à accélérer mes coups de reins entre ses cuisses quand je sens enfin mon sperme gicler à l'intérieur d'elle, que j'inonde cette petite coquine de ma semence... Je jouis à l'intérieur d'elle comme je l'ai tant espéré que je le ferai un jour... Je ne me retire pas avant que la moindre goutte de sperme ne se retrouve entre ses cuisses, puis m'enlève tout doucement... Elle se repose alors en douceur, sur le dos, et me regarde, toute essouflée, le sourire aux lèvres, me glissant un petit "Merci..."

Je m'approche d'elle... Je m'allonge à ses côtés, nous nous embrassons pendant de longues minutes pendant que je continue de faire glisser mes doigts entre ses cuisses pleines de sperme... Les cuisses de Cécile, avec mon sperme... Nos langues se chamaillent... Je récupère un peu de ma semance et lui en met sur les lèvres... Elle lèche mon doigt, en murmurant que c'est délicieux...

Au bout d'un instant, elle se retourne sur le ventre, je me met contre elle et nous commençons à discuter, à évoquer tous nos délires passés, nos bons moments passés ensemble... J'ai couché avec une amie formidable... Une infidélité extraordinairement excitante... Un secret entre elle et moi que l'on se plaira à se rappeler quand des gens seront autour de nous sans imaginer une seconde que nous avons été amants pendant une nuit de folie...

"On le refera?..." me dit-elle avec un ton démontrant qu'elle n'est pas contre un second round...
"Tout de suite, si t'as envie..."
"Allez c'est parti" répond-elle d'un air enthousiaste...
"Raaa attends deux secondes que je récupère" lui dis-je pour la tempérer.
"Oh, toujours pareil avec vous les mecs..." me taquine t'elle...

Je commence alors à la chatouiller et elle ne se laisse évidemment pas faire... Nous nous mélangeons alors dans cette nouvelle bataille, nos mains, nos sexes glissant partout sur le corps l'un de l'autre... Nous faisons quelque chose qui ne ressemble à rien, un grand bordel terriblement excitant et je recommence à bander très rapidement... Elle me prend alors en bouche sans prévenir... A ce moment précis, je suis à califourchon autour de son cou... Elle me fait une véritable fellation, elle me laisse faire librement des va-et-vient dans sa bouche, ce que je fais avec plaisir... Puis je me retire tout doucement de sa bouche... Elle en profite pour me demander ceci:
"Fais-moi une éjac faciale... Salis-moi..."

Excité comme je le suis, je commence alors à me masturber devant son visage... Pendant ce temps, je constate qu'elle se touche elle aussi... A la pensée de ce que nous sommes en train de faire, je viens rapidement: des jets de sperme se dirigent alors dans sa bouche grande ouverte, sur ses joues, sur son petit nez, sur ses cheveux... Je la trouve magnifiquement belle couverte ainsi de mon sperme... Je savais que cette amie était une vraie coquine, je ne l'imaginais pas cochonne à ce point...

Je lui étale mon sperme sur le visage, l'embrasse, la lèche... sans aucune logique si ce n'est celle que de la remercier pour ce qu'on fait ce soir... Nous faisons tout ce que je ne peux pas faire avec ma copine... J'ai maintenant une maitresse entièrement à ma disposition...

Nous enchainons ensuite par un petit calin romantique, histoire de se reposer un petit peu... Elle se blottit contre moi, dans mes bras...
"Tu sais que c'est la première fois que je suis infidèle?..." me dit-elle.
"Hé bien figure toi que moi aussi, et ça donne envie de l'être plus souvent..." lui dis-je en souriant...
Elle réfléchit un peu...
"Tu voudrais qu'on le refasse une autre fois?... Dans quelles circonstances...?" me demande t'elle pour en savoir plus...
"Je ne sais pas..."
"On pourrait faire ça à plusieurs..." me dit-elle d'une façon qui me suffit à me refaire bander un peu...
"Faut trouver les bonnes personnes ma puce... Dis-moi... T'as déjà couché avec une fille?..."
"Peut-être, va savoir... On pourrait le faire avec ta copine... Tu m'imagines pas à 4 pattes, toi en train de me prendre en levrette pendant que je ferai un cunni à ta chérie...?" me dit-elle de sa façon provocante qui la caractérise...
"J'adorerai te voir avec une fille... mais pas avec elle... Tu dois bien avoir une amie mignonne non?..."
"Oh sûrement... T'en connais pas mal en plus de mes copines...! Laquelle te tenterait...?"

Elle me dit ça en commençant à me branler tout doucement...
"T'es toujours copine avec Amélie, non..."
Amélie, c'est mon ex, et je sais pertinnement qu'elles sont toujours amies... Disons que je n'ai pas couché avec cette fille et que je le regrette amèrement...
"Mmm je vois... Ton ex, une de tes meilleures amies et toi..." me dit-elle en rigolant...

"Mais tu sais bien qu'elle n'est pas tentée par les filles..." rajoute t'elle.
"Je sais bien... Ca veut dire que toi, oui?..."
"Mmmm... Je l'ai fait une fois avec une amie... Que tu connais bien... Je suis sûr que son petit minou te plairait beaucoup... En plus, elle sait très bien se servir de sa langue..." dit-elle pour me redonner envie... Je sais bien qu'elle ne dira pas qui était-ce, histoire de garder du suspense... Mais imaginer cette petite coquine en 69 avec une fille m'excite beaucoup...

"Ou alors, je pourrai demander à mon copain s'il veut bien me partager avec toi..."
"Tu crois qu'il voudrait...?"
"Non... Pourtant j'aimerai bien être comme ça à califourchon sur toi..." commence t-elle en se mettant comme elle vient de le dire... Elle prend mon sexe en main et le dirige vers sa chatte... Avec son bassin, elle fait doucement coulisser sa chatte autour de ma queue... Je me laisse faire, admirant le spectacle de cette fille s'empalant sur mon sexe... Elle se mordille alors doucement la lèvre inférieure, elle semble apprécier et moi aussi... Elle ouvre la bouche pour continuer sa phrase...
"Donc voilà, toi et moi comme ça... Ta belle queue à l'intérieur de moi... Et lui qui me mettrait la sienne entre mes fesses... Prise en sandwich entre vous deux, comme une petite salope bien disciplinée..."
Je la prends par les hanches, savourant ces propos, elle continuant de se donner du plaisir à son ryhtme avec ma queue...
"Et pourquoi ça serait pas moi qui te prendrait pas les fesses... Ces jolies ptites fesses qui me plaisent tant, que j'ai matté pendant des heures en imaginant être entre elles...
"Mmm bin pourquoi pas, j'suis ouverte à toutes les expériences..."

En disant cela elle se retire de moi pour se mettre à 4 pattes, posée sur les avants-bras... Son petit cul bien en évidence...
"Montre-moi que tu sais t'y prendre aussi bien par derrière que par devant..."

Ma copine n'étant pas tenté par le sexe anal, c'est une nouveauté pour moi... Avec Cécile, c'est comme s'il n'y avait aucun tabou entre nous... Je suis prêt à tout essayer avec elle... Je me penche alors vers ses fesses, commence à les caresser, à les lécher tout doucement... Puis, pour voir sa réaction, j'approche ma langue de son anus, de façon timide tout d'abord... Quelques petits coups de langue, elle semble appécier et m'encourager... Je commence alors à la lécher franchement, l'interdit m'excite beaucoup, tout cela se fait de façon très érotique... Pendant que ma langue continue de caresser cette petite raie ravissante, mes doigts se baladent sur son petit minou... Avec ma salive et le sperme que je récupère de ses cuisses, je lubrifie son petit trou, impatient de me retrouver à l'intérieur...

Je lui demande alors de se mettre sur le ventre, et d'écarter un peu les cuisses... Je lui écarte doucement les fesses et présenté mon sexe à l'entrée... Je pénètre doucement à l'intérieur de son petit cul puis m'allonge sur elle... Elle me dit de continuer, et je commence alors mes va-et-vient... C'est très agréable d'être dans ce petit cul serré... Je la sens entièrement sous moi, je ressens qu'elle aime ce que je lui fais, j'accélère un petit peu le mouvement... Je trompe ma copine vraiment jusqu'au bout, penser à ce détail m'excite encore plus... Quand je me sens enfin venir, je la tiens au niveau des fesses pour bien tout lui balancer à l'intérieur... Je l'entends gémir... Je me vide à l'intérieur de ses fesses...

Je me retire ensuite... Elle se retourne... On se sourit, on rigole... Elle est couverte de sperme, on est crevés, je viens de la prendre par tous les trous, et c'est ce qu'on voulait... C'est aussi ça une amie: passer de bons moments, de toutes les façons que ça soit...

Nous finissons la soirée tous les deux dans la baignoire... Moi au fond, elle allongée sur moi, sur le dos... Sa tête sur mon épaule... Ma main gauche sur ses seins, l'autre lui caressant un peu le minou, tandis que mon sexe encore un peu dur bute contre ses fesses... Nous parlons, nous nous embrassons, on dirait un peu un couple sauf que ce n'est pas le cas: les avantages sans les inconvénients...

Lorsqu'elle souhaite attraper quelque chose de l'autre côté de la baignoire, elle se positionne à 4 pattes... Je ne peux pas résister et me lance dans une petite séance de léchouilles improvisées sur son minou et sur ses fesses... Juste pour dormir dans de bonnes conditions...

FIN DE LA PETITE HISTOIRE!


Commentaires de l'histoire :

Little Killer
en lisant ton histoire, j'ai tout de suite pensé à une amie sur qui je fantasme oci... Huuuuummmm
Posté le 22/07/2013

Anonyme
mmmh c'est très très rare de lire une histoire qu'on a envie de vivre en live. T'as tous les trucs qui me donnent envie de jouir. Si tu t'y prends avec les nanas comme dans ton histoire ça doit être le pied... Envie... Merci
Posté le 21/06/2013

Anonyme
Parfait !
Posté le 30/03/2013

C4li3
Magnifiquement parfait... Je n'ai pas d'autres mots. Merci !
Posté le 20/03/2013

Anonyme
Excitant et meme très tentant, cest jouissif ;)
Posté le 14/03/2013

z
sette histoire est parfaite , j'aimerai comme tout se qui l'on lu la vivre merci pour sette ecxelente histoire
Posté le 10/02/2013

Himeros
Bonne petite histoire, Merci !
Posté le 19/08/2012

Anonyme
tres belle story j'adore dommage que cela finise mal j'aurait preferé qu'il quitte leur conjoint et se mette ensemble, ils sont fait l'un pour l'autre sa se voit a vue d'oeil
Posté le 29/11/2010

Mahol
Vraiment superbe j'ai jouis !
Posté le 26/07/2010

Anonyme
jouissif
Posté le 21/03/2010